Clinical Trials Data

Etude internationale NCT02069509 sur les biomarqueurs de l’AF recherche 900 patients ataxiques

Octobre 2020

Le registre des patients EFACTS intègre des données de recherche clinique collectées de manière prospective et systématique (par exemple, des tests cliniques, des caractéristiques démographiques) avec un accès à des échantillons biologiques (par exemple du sang, de l'urine) provenant d'individus atteints de l’AF génétiquement confirmée et de participants à la recherche de contrôle non liés.

Le registre des patients EFACTS a commencé comme une étude de 4 ans et est actuellement en cours d'exécution sans date de fin définie. Les sujets éligibles sont évalués lors des visites d'étude annuelles sur les symptômes cliniques et les signes de la maladie. À chaque visite d'étude, des évaluations cliniques générales, de la fonction motrice, cognitive et de la qualité de vie sont effectuées. En outre, les participants fournissent des échantillons biologiques à des fins de tests génétiques et pour la recherche visant à identifier de précieux biomarqueurs de l'AF. Les échantillons biologiques et les données cliniques sont mis à la disposition des scientifiques qualifiés au sein du réseau EFACTS dont les projets sont examinés et approuvés par le comité de pilotage EFACTS. Les projets de recherche devraient viser à faire progresser les connaissances scientifiques en vue d'établir des traitements cliniquement efficaces qui retardent l'apparition et / ou ralentissent la progression de la maladie. En savoir plus ...

Contact en France : Hôpital Pitié Salpêtrière docteur Alexandra Dürr 75013 Paris, Tél 01 57 27 40 00 et courriel : alexandra.durr@upmc.fr

Etude internationale NCT03761511 de traitement par la nicotinamide

L'objectif principal de l'étude est d'évaluer l'efficacité des doses quotidiennes de nicotinamide pour ralentir la progression de la maladie, telle que mesurée par les modifications de l'échelle d'évaluation et de notation de l'ataxie (SARA) par rapport au placebo chez les patients atteints d'ataxie de Friedreich.

Le SARA est un outil d'évaluation de l'ataxie. Il comporte huit catégories avec un score cumulatif allant de 0 (pas d'ataxie) à 40 (ataxie la plus sévère). Une fois la mesure des résultats terminée, chaque catégorie est évaluée et notée en conséquence. Les scores pour les huit items varient comme suit: Marche (0-8 points), Posture (0-6 points), Assis (0-4 points) Troubles de la parole (0-6 points) Poursuite avec les doigts (0-4 points) Test nez-doigt (0-4 points) Rapide mouvement alternatif de la main (0-4 points) Glissade talon-tibia (0-4 points) Une fois que chacune des 8 catégories a été évaluée, le total est calculé pour déterminer la gravité de l'ataxie. En savoir plus ...

Contact en France : Hôpital Pitié Salpêtrière docteur Alexandra Dürr 75013 Paris, Tél 01 57 27 40 00 et courriel : alexandra.durr@upmc.fr

Etude internationale NCT04577352 pour évaluer la vatiquinone pour le traitement de l’AF

Au cours de la phase à double insu contrôlée par placebo, les participants seront stratifiés en fonction du score mFARS de base (<40 contre ≥ 40), de l'âge d'apparition de la maladie (<14 contre ≥ 14 ans) et de l'âge au moment du dépistage (≤ 21 ou > 21 ans) et randomisés pour recevoir soit de la vatiquinone, soit un placebo à l'aide du système interactif de réponse Web (IWRS). À la fin de la phase randomisée, en double aveugle et contrôlée par placebo (72 semaines), les participants entreront dans une phase d'extension en ouvert (24 semaines) au cours de laquelle ils recevront un traitement en ouvert par vatiquinone soit à la dose qu'ils ont reçue durant la phase randomisée de l'étude soit pour les participants ayant initialement reçu un placebo, une dose déterminée en fonction de l'âge et du poids. Dernière étape, un suivi de tolérance sur 10 à 30 jours après la dernière dose. L’étude se tiendra de novembre 2020 à 2023 mais ne prévoit pas de contact en France.

En savoir plus ...

Télé-exercice à domicile pour les personnes souffrant de troubles neurologiques chroniques

Septembre 2020

Cette étude américaine vise à examiner l'efficacité en visioconférence des cours d'exercices assis, pour une personne atteinte de CNI, pour aborder la santé cardiovasculaire, le bien-être physique et la qualité de vie. Si ces cours distanciels s'avèrent efficaces, les plateformes en ligne pourraient être un moyen viable pour les personnes atteintes de CNI de faire de l'exercice et d'améliorer / maintenir leur bien-être sans avoir à quitter leur domicile. Les enquêteurs tentent également de déterminer si une classe avec un instructeur en direct vs une classe pré-enregistrée a un effet sur la motivation, la conformité, l'effort et les modifications / la sécurité.

L'ensemble du processus, y compris le dépistage et le consentement, se fera via Zoom et Redcap, fournissant potentiellement un plan pour les études futures. Ce processus peut permettre aux participants de participer à des études avec un minimum d'inconvénients, de dépenses et d'efforts de déplacement pour le processus de consentement. Les patients doivent avoir entre 18 et 75 ans, parler et comprendre l’Anglais. L’AF fait partie des pathologies étudiées. En savoir plus ...

Biomarqueur de l'AF : un protocole international, multicentrique, observationnel et longitudinal

15 septembre 2020

Une ataxie est un trouble neurologique de l'équilibre et de la coordination résultant de dysfonctionnements du cervelet. L'ataxie de Friedreich (AF) est l'ataxie la plus courante, avec une prévalence estimée de 2 à 4 cas pour 100 000 individus vec un âge moyen d'apparition de 10 à 15 ans. L'AF est un trouble autosomique récessif causé par des variants pathogènes du gène FXN, qui code pour la protéine mitochondriale frataxine. Dans 98% des cas, il s'agit d'expansions homozygotes de triplets guanine-adénine-adénine (GAA) dans le premier intron du gène FXN. Les autres cas sont des hétérozygotes composés pour une expansion répétée GAA plus une mutation ponctuelle ou une délétion FXN. Les expansions répétées de GAA suppriment la transcription du gène FXN, conduisant à un déficit en frataxine.

Jusqu'à présent, il n'y a pas de traitement approuvé par la FDA pour AF, mais les agents potentiels pour le traitement sont en phase de développement. En tant que tels, en particulier les antioxydants comme l'idébénone sont testés dans des essais cliniques en tant que médicament FRTA, alors qu'une autre étude a identifié les inhibiteurs de p38 comme agents thérapeutiques potentiels. Diverses échelles d'évaluation clinique, notamment l'échelle d'évaluation et d'évaluation de l'ataxie (SARA), l'échelle d'évaluation de l'ataxie de Friedreich (FARS) et l'échelle internationale coopérative d'évaluation de l'ataxie (ICARS), ont été utilisées comme critères d'évaluation dans le AF, mais ces mesures ont été limitées à la progression de la maladie sur 12 mois. De plus, il n'y a pas de biomarqueurs valides et objectifs du système nerveux central ou périphérique de la progression de la maladie à utiliser dans les essais cliniques comme paramètres intermédiaires.

L'étude américaine NCT04548921, prévue de juillet 2020 à décembre 2023 (American University of Science and Technology, Beirut, Lebanon, 16-6452 ) porte sur 1 000 personnes diagnostiquées pour l'ataxie de Friedreich, âgées de 2 à 50 ans. Tous les échantillons seront analysés pour l'identification de biomarqueurs potentiels par chromatographie liquide par spectrométrie de masse à réaction multiple (LC / MRM-MS) et comparés au contrôle fusionné, afin d'établir le ou les biomarqueurs spécifiques à la maladie. En savoir plus ...

Une étude sur 40 patients est prévue de janvier à juin 2020 aux Etats-Unis

5 février 2020

Il s'agit de tester la variabilité de l'acide ribonucléique (ARN) et des protéines ainsi que les niveaux de frataxine dans des échantillons de sang et de cellules buccales prélevés directement chez des patients atteints d'ataxie de Friedreich (AF) afin de confirmer de nouveaux biomarqueurs potentiels de la maladie chez les patients atteints de AF. En savoir plus ...

Tremblements, ataxie et troubles cérébelleux

Juillet 2011 publié par Nicolas Fletcher

Les tremblements sont caractérisés par des oscillations rythmiques d'une ou plusieurs parties du corps. Bien que généralement observé dans les membres supérieurs, presque toutes les zones peuvent être impliquées, y compris le tronc, la tête, les muscles faciaux et les jambes. Parfois, le tremblement n'est pas visible du tout mais peut être entendu ou palpé, par exemple, dans le tremblement vocal ou orthostatique, respectivement. Dans la pratique neurologique, le diagnostic et le traitement des tremblements sont un problème quotidien. Un scénario courant est la distinction entre les tremblements essentiels et la maladie de Parkinson. Dans ce chapitre, le large éventail de tremblements est discuté, avec leur étiolologie, physiopathologie, diagnostic et prise en charge décrits.

L'ataxie est un terme utilisé pour décrire un large éventail de troubles neurologiques affectant la coordination musculaire, la parole et l'équilibre qui reflètent un dysfonctionnement d'une partie du système nerveux central impliquée dans la fonction motrice. De nombreuses ataxies ont une pathologie cérébelleuse comme cause fondamentale, même s'il faut se rappeler que l'ataxie, la maladresse, la motilité oculaire désordonnée, la dysarthrie et même les tremblements cinétiques ou intentionnels ne sont pas toujours causés par une maladie cérébelleuse. Ce chapitre décrit le large éventail de troubles cérébelleux et d'ataxies, tout comme les ataxies non cérébelleuses telles que l'ataxie de Friedreich. En savoir plus ...